Comment se passe une interprétation ?

Interprétation de rêve

Beaucoup de gens me demandent comment se passe une interprétation.
Et bien, c’est très simple.

A l’heure du rendez-vous

Vous vous munissez de papier et de crayon, pour prendre des notes.

interpretation-de-reve

Le dialogue entre vous le rêveur et moi l’interprète commence.

Avant votre venue, votre rêve a été préparé : c’est à dire qu’en tant qu’interprète, j’ai regardé le scénario de votre rêve, la façon dont il était construit, s’il y avait des répétitions, des oppositions, tout détail remarquable à prendre en compte, mais sans pour autant comprendre ce que cela veut dire pour vous, à ce moment de votre vie.

Le sens ne peut être donné que par vous

Non pas par votre mental ou votre égo, mais par l’intuition qui va jaillir en vous grâce au déclic provoqué par un protocole de questions posées.
La métaphore pour ce déclic est celle du pont qui rompt. Savez-vous pourquoi les soldats rompent le pas en traversant un pont à pied ? C’est qu’à force de répétition des pas en cadence des soldats, le pont rompt !

interpretation-de-reve

Il en va de même de la fermeture mentale qui empêche la compréhension de l’image : cette fermeture mentale est aussi solide qu’un pont, mais à force de poser la même question, à un moment, le mental cède, une autre dimension s’ouvre à l’intérieur et la réponse intuitive parait.

L’interprétation de rêve connecte le rêveur à sa dimension intérieure

Marteler pour percer le voile qui sépare le conscient de l’inconscient. Car le rêveur n’y est pas forcément ouvert.

Ce protocole de questions, dont je parle plus haut, a été mis au point par Gayle Delaney et repris par Christiane Riedel qui me l’a transmis. On l’appelle la technique de l’interview, puisqu’il s’agit d’un dialogue entre l’interprète et le rêveur.
L’interprète pose les questions au rêveur.

Voici la technique
de l’interview

Elle se compose de six étapes.

Je vais vous en donner un exemple :imaginez que Bertrand rêve d’un loup.

interpretation-de-reve

1 :L’interprète : qu’est-ce que c’est qu’un loup ? Le rêveur : « c’est un animal sauvage»

2 : L’interprète : il est comment ? Le rêveur : « Il est sauvage, il a de longs poils, il vit en bande, il est agressif, il hurle la nuit à la lune »

3 : L’interprète récapitule : il prend 3 éléments pour raccourcir : « sauvage, vit en bande, agressif »

4 : L’interprète fait le lien avec la vie du rêveur : « à quoi vous fait penser à l’intérieur ou l’extérieur de vous, en ce moment, la veille du rêve, un instinct sauvage, qui vit en bande, qui est agressif ? »

C’est là où parfois la personne ne comprend pas et il y a besoin de répéter : parfois la compréhension est immédiate, mais parfois, il faut insister pour briser la réflexion mentale.
Alors surgit du fond de l’être la réponse. Et là, la réponse est :
5 : Le rêveur donne le sens : « ah, c’est l’ado qui a mis un coup de pied dans la porte de mon garage hier ! »

6 : L’interprète et le rêveur procèdent à la vérfication : cet ado est sauvage (pas civilisé, pas poli, suit son instinct), il a de longs poils (il avait les cheveux longs !), il vit en bande (oui, ses copains l’attendaient plus loin), il est agressif (oui), il hurle la nuit à la lune (c’était le soir, il était furieux quand il a fait ça, en proie à ses émotions (la lune) et il a juré méchamment).

Là, je vous ai donné un exemple, mais pour une autre personne qui aurait donné d’autres associations, il pourrait s’agit d’autre chose : par exemple, si pour Jacques le loup a de grandes dents, qu’il est vorace, et défend son territoire, il pourrait s’agir de son banquier ou d’un concurrent en affaire pas prêt à se laisser faire.
Et pour la bande de loups, il aurait pu s’agir de jeunes loubards.
Le loup pourrait aussi représenter un marin, à cause de l’expression : loup de mer !

Voyez comme une interprétation

n’est pas figée, comme elle suit ce que dit le rêveur, cela montre la rigidité des dictionnaires qui cherchent à faire entrer les images dans des cases, leur faisant perdre leur côté vivant.

interpretation-de-reve

Cela ne suffit pas

Bien sûr, interpréter les images ne suffit pas, il faut aussi faire les liens avec les autres images à travers le scénario du rêve en lien avec le vécu de la personne, et c’est cela le plus difficile. Car cela fait beaucoup d’éléments à manier ensemble en étant à la fois dans l’intuition et la logique. Il faut comprendre la façon dont le rêve est construit, comment chaque élément s’intègre dans celui-ci, ce qui demande de l’intuition, de la réflexion, de la logique, de la cohérence, de la concision.

Ce n’est pas un travail facile : cela prend du temps. On ignore de quoi parle le rêve, chaque rêve est unique. Il y a besoin de patauger, de se mettre les mains dans le cambouis, à l’aveugle, avec beaucoup d’humilité pour arriver à décrypter ce que le rêve veut dire.
Il est difficile de l’extérieur de se rendre compte de ce qu’il faut comme tâtonnements pour arriver à une vision claire.

Il s’agit aussi de faire preuve de perspicacité : il ne s’agit pas que le rêveur se laisse aller à raconter sa vie ou se perde dans des associations trop nombreuses.
L’interprétation est achevée lorsque tous les éléments du rêves sont éclairés et pertinents en relation avec votre vie et lorsque vous comprenez pourquoi vous recevez ce rêve en ce moment, ce qu’il y a d’important à retenir, et surtout, comment vous allez mettre en application les conseils du rêve, afin que celui-ci vous soit vraiment profitable. Ce dernier point est très important.

Tout dépend de ce que vous dit votre rêve, mais réfléchir avec l’interprète à la façon vous allez donner suite aux conseils du rêve dans votre quotidien peut aussi faire partie de l’interprétation.
Vous pouvez choisir de ne faire interpréter qu’un rêve qui vous interpelle, ou un de temps en temps, ou entrer dans un travail suivi, qui devient un travail thérapeutique au long cours.

Mais vaut mieux faire interpréter un rêve à fond de temps en temps en mettant en application ses conseils que de faire interpréter plein de rêves et ne rien faire du tout.
Faire interpréter un ou deux rêves par mois constitue déjà un travail suivi qui agit en profondeur.

Après l’interprétation

Mon explication ne serait pas complète sans comprendre pourquoi ce rêve arrive à ce moment dans la vie du rêveur, les conclusions qu’il peut en tirer pour sa vie et ce qu’il peut faire pour mettre en application ce que lui dit son rêve dans son quotidien.

Si je reprends l’interprétation du loup, il ne suffira pas de savoir que le loup représente l’ado qui a flanqué un coup de pied dans la porte du garage, mais se demander pourquoi le rêve envoie cette image au rêveur à ce moment de sa vie, les conclusions qu’il peut en tirer et ce qu’il peut faire pour appliquer dans son quotidien les conseils du rêve.

Il en va de même de la fermeture mentale qui empêche la compréhension de l’image : cette fermeture mentale est aussi solide qu’un pont, mais à force de poser la même question, à un moment, le mental cède, une autre dimension s’ouvre à l’intérieur et la réponse intuitive parait.

Prises de conscience à faire après l’interprétation :

1 : Pourquoi le rêve envoie cette image au rêveur à ce moment de sa vie ?

Le rêve prévient le rêveur que l’ado en question n’est pas civilisé, qu’il peut être dangereux, et qu’il s’agit par conséquent de s’en protéger, de se protéger d’une autre agression possible. Il peut revenir accompagné.

interpretation-de-reve

Le rêveur reçoit cette image, car il est un homme pacifique, prêt à pardonner, pour lui le matériel n’est pas si grave, il se dit que cet ado a sûrement des problèmes, mais il ne trouve pas ça grave au point de porter plainte. Il lui est déjà arrivé plus jeune de s’énerver et il se dit que cela fait partie de la jeunesse.

Or le rêve prévient le rêveur que l’ado en question est sauvage, pas éduqué, qu’il peut être dangereux, qu’il peut récidiver s’il en a l’occasion.

2 : quelles conclusions il peut en tirer

Le rêveur doit prendre conscience que cet ado n’est pas dans la même situation que lui au même âge. Il ne doit pas projeter son vécu ou ses émotions sur l’autre.

3 : ce qu’il va appliquer dans son quotidien

Cela veut dire que le rêveur va devoir se protéger, être moins naïf ou gentil, apprendre à être circonspect, apprendre à se défendre. Et dans ce cas, il pourrait porter plainte, déposer une main courante, mettre un verrou au portail du jardin. Ou peut-être s’inscrire à un sport de combat comme cela lui était passé plusieurs fois par la tête sans qu’il pense jamais à donner suite.
Cela ne veut pas dire que ce sera facile pour le rêveur de mettre en application les conseils du rêve.
Surtout lorsque le rêve vient nous bousculer en cherchant à nous faire adopter un comportement que nous jugeons inacceptable ou en décalage avec nos conceptions et dont nous ne voulons pas entendre parler.
Il s’agit chaque fois de comprendre pourquoi le rêve vient en ce moment délivrer ce message-là et pas un autre au rêveur.
Les rêves viennent toujours nous apprendre quelque chose que nous ignorons. Et comme nous rêvons toutes les nuits de toute notre vie, cela veut dire que nous ne cessons d’apprendre de nouvelles choses grâce à nos rêves. L’évolution ne s’arrête pas à un moment, mais elle continue inlassablement.
C’est ce qui s’appelle notamment : acquérir de la maturité, changer d’orientation, passer des étapes…

Ce qui veut dire que l’école des rêves est la meilleure formation continue qu’il nous soit donnée de suivre !

Relèverez-vous le défi de la suivre jusqu’au bout ?

Sentez-vous les papillons de la stimulation vous titiller ?

Interpretation de reve

Adresse

13 rue des Burgondes 01100 OYONNAX
Me contacter

Adresse

13 rue des Burgondes 01100 OYONNAX